Nutri-Score: où en est-on?

Nutri-Score est système d’étiquetage qui aide les consommateurs à faire des choix nutritionnels lorsqu’ils font leurs courses alimentaires et qui encourage les producteurs à améliorer la valeur nutritionnelle de leurs produits. Mais qu’est-ce que Nutri-Score exactement ? Comment a-t ’il été développé et comment le score est-il calculé ? Pauline Ducrot de Santé Publique France nous explique la création ainsi que les perspectives de cette initiative qui s’étend rapidement à travers l’Europe.

 

Please click here to read this article in English. 

Qu’est-ce que le Nutri-Score ?

Le Nutri-Score est un logo nutritionnel reposant  sur une échelle à 5 couleurs (du vert foncé à l’orange foncé), associée à des lettres allant de A pour les produits de « meilleure qualité nutritionnelle » à E pour les produits de « moins bonne qualité nutritionnelle ». Il fournit au consommateur, sur la face avant des emballages alimentaires, une information sur la qualité nutritionnelle globale des produits.

Image 1: Logo Nutri-Score

Le score nutritionnel sous-jacent est celui développé par la Food Standard Agency britannique (appelé score FSA). Ce score (variant de -15 à 40) permet de qualifier la qualité nutritionnelle globale du produit en intégrant une composante défavorable (calculée sur la base des teneurs pour 100g en calories (KJ), acides gras saturés (g), sucres (g) et sodium (mg)) et une composante favorable (incluant les protéines (g), fibres (g) et fruits, légumes, légumineuses, fruits à coques et huiles de colza, noix et olive (%)).

L’objectif de ce logo est double. D’une part, en facilitant l’accès à l’information et donc la comparaison des produits en un coup d’œil, il permet d’orienter les consommateurs vers des aliments de meilleure qualité nutritionnelle. D’autre part, il encourage les opérateurs économiques à améliorer la qualité de leurs produits à travers la reformulation et l’innovation.

Des bases scientifiques solides

Le Nutri-Score (ou logo 5-couleurs dans son format initial) a été proposé sur la base des connaissances scientifiques dans le domaine et des recommandations de différents comités d’experts internationaux.

Il a fait l’objet d’une évaluation scientifique solide tant sur l’algorithme sous-jacent que sur son format graphique.

L’adéquation du score FSA avec les recommandations nutritionnelles françaises a été validée (1-3) et différentes études ont évalué les associations prospectives entre le score FSA et des indicateurs de santé (i.e. IMC), des maladies chroniques (i.e. cancer) ou encore la mortalité associée à ces maladies (4-10).

De plus, le logo Nutri-Score a démontré son efficacité dans de nombreuses études ayant évalué sa perception/compréhension (11-16) et son impact sur les choix alimentaires (17-20).

Son adoption en France

Le principe d’un logo nutritionnel apposé en face avant des emballages est suggéré par le Pr Hercberg dès 2014 dans un rapport, remis à la ministre de la Santé, proposant un ensemble de mesures visant à donner un nouvel élan à la politique nutritionnelle en France.

En janvier 2016, cette proposition est retenue et intégrée dans la loi de Modernisation du système de santé français. En vue de sélectionner le logo qui sera officiellement soutenu par les pouvoirs publics, un essai contrôlé randomisé est mis en place en conditions réelles pour comparer 4 logos proposés pour le marché français.

Le Nutri-Score s’est démontré être le logo le plus efficace pour améliorer la qualité nutritionnelle du panier d’achat et a donc été reconnu comme le logo officiel par la signature d’un arrêté le 31 octobre 2017 par la Ministre des Solidarités et de la Santé, le Ministre de l’Agriculture et le secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances.

L’apposition du Nutri-Score sur les emballages reste toutefois volontaire.

Deux ans après le lancement du dispositif,  250 marques sont engagées en France, représentant 25% du marché français.

Le déploiement du Nutri-Score sur les drives et en rayon a largement contribué à sa notoriété auprès des consommateurs : 81% des Français déclaraient connaître le Nutri-Score en mai 2019. Ce déploiement du logo se traduit aussi par une augmentation du nombre de personne ayant acheté un produit avec le Nutri-Score, avec 4 Français sur 10 déclarant avoir déjà été dans ce cas.

Son déploiement en Europe

Nutri-Score Map
Image 2 : Carte du déploiement européen du logo Nutri-Score

Après la France, différents pays européens ont officiellement rejoint le mouvement : la Belgique en mars 2019, la Suisse et l’Allemagne en septembre 2019 et les Pays-Bas en novembre 2019.

De plus, le Nutri-Score est utilisé par différentes marques dans d’autres pays de l’Union européenne. Par exemple, Auchan au Portugal ou Eroski en Espagne. En effet, le logo ayant été déposé en tant que marque dans l’Union Européenne, il peut être utilisé librement par les marques dans l’ensemble du territoire.

Dans un souci de transparence vis-à-vis du consommateur et de cohérence sur le marché européen, la France souhaiterait que le Nutri-Score devienne obligatoire en Europe. C’est dans cet objectif que l’initiative citoyenne PRO NUTRI-SCORE a été lancée par 7 associations de consommateurs en mai 2019. Un millions de signature dans au moins 7 pays différents sont nécessaires pour que cette proposition soit évaluée par la Commission Européenne (la pétition est accessible à cette adresse : https://eci.ec.europa.eu/009/public/#/initiative).

 

Bibliographie

  1. Julia C, Ducrot P, Peneau S, Deschamps V, Mejean C, Fezeu L, et al. Discriminating nutritional quality of foods using the 5-Color nutrition label in the French food market: consistency with nutritional recommendations. Nutrition journal. 2015;14:100.
  2. Julia C, Kesse-Guyot E, Ducrot P, Peneau S, Touvier M, Mejean C, et al. Performance of a five category front-of-pack labelling system – the 5-colour nutrition label – to differentiate nutritional quality of breakfast cereals in France. BMC public health. 2015;15:179.
  3. Julia C, Kesse-Guyot E, Touvier M, Mejean C, Fezeu L, Hercberg S. Application of the British Food Standards Agency nutrient profiling system in a French food composition database. The British journal of nutrition. 2014;112(10):1699-705.
  4. Adriouch S, Julia C, Kesse-Guyot E, Ducrot P, Peneau S, Mejean C, et al. Association between a dietary quality index based on the food standard agency nutrient profiling system and cardiovascular disease risk among French adults. International journal of cardiology. 2017;234:22-7.
  5. Adriouch S, Julia C, Kesse-Guyot E, Mejean C, Ducrot P, Peneau S, et al. Prospective association between a dietary quality index based on a nutrient profiling system and cardiovascular disease risk. European journal of preventive cardiology. 2016;23(15):1669-76.
  6. Deschasaux M, Julia C, Kesse-Guyot E, Lecuyer L, Adriouch S, Mejean C, et al. Are self-reported unhealthy food choices associated with an increased risk of breast cancer? Prospective cohort study using the British Food Standards Agency nutrient profiling system. BMJ open. 2017;7(6):e013718.
  7. Donnenfeld M, Julia C, Kesse-Guyot E, Mejean C, Ducrot P, Peneau S, et al. Prospective association between cancer risk and an individual dietary index based on the British Food Standards Agency Nutrient Profiling System. The British journal of nutrition. 2015;114(10):1702-10.
  8. Egnell M, Crosetto P, d’Almeida T, Kesse-Guyot E, Touvier M, Ruffieux B, et al. Modelling the impact of different front-of-package nutrition labels on mortality from non-communicable chronic disease. The international journal of behavioral nutrition and physical activity. 2019;16(1):56.
  9. Julia C, Ducrot P, Lassale C, Fezeu L, Mejean C, Peneau S, et al. Prospective associations between a dietary index based on the British Food Standard Agency nutrient profiling system and 13-year weight gain in the SU.VI.MAX cohort. Preventive medicine. 2015;81:189-94.
  10. Julia C, Fezeu LK, Ducrot P, Mejean C, Peneau S, Touvier M, et al. The Nutrient Profile of Foods Consumed Using the British Food Standards Agency Nutrient Profiling System Is Associated with Metabolic Syndrome in the SU.VI.MAX Cohort. The Journal of nutrition. 2015;145(10):2355-61.
  11. Ducrot P, Méjean C, Julia C, Kesse-Guyot E, Touvier M, Fezeu L, et al. Effectiveness of front-of-pack nutrition labels in French adults: results from the NutriNet-Sante cohort study. PLoS One. 2015;10(10):e0140898.
  12. Ducrot P, Mejean C, Julia C, Kesse-Guyot E, Touvier M, Fezeu LK, et al. Objective Understanding of Front-of-Package Nutrition Labels among Nutritionally At-Risk Individuals. Nutrients. 2015;7(8):7106-25.
  13. Egnell M, Ducrot P, Touvier M, Alles B, Hercberg S, Kesse-Guyot E, et al. Objective understanding of Nutri-Score Front-Of-Package nutrition label according to individual characteristics of subjects: Comparisons with other format labels. PLoS One. 2018;13(8):e0202095.
  14. Egnell M, Talati Z, Hercberg S, Pettigrew S, Julia C. Objective understanding of front-of-package nutrition labels: An international comparative experimental study across 12 countries. Nutrients. 2018;10(10):1542.
  15. Julia C, Peneau S, Buscail C, Gonzalez R, Touvier M, Hercberg S, et al. Perception of different formats of front-of-pack nutrition labels according to sociodemographic, lifestyle and dietary factors in a French population: cross-sectional study among the NutriNet-Sante cohort participants. BMJ open. 2017;7(6):e016108.
  16. Nugier A, Serry A, Thanh V. Système d’information nutritionnelle à cinq couleurs sur la face avant des emballages alimentaires: comparaison de trois formats de logo. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire. 2016;2016(34):598-607.
  17. Crosetto P, Muller L, Ruffieux B. Réponses des consommateurs à trois systèmes d’étiquetage nutritionnel face avant. Cahiers de Nutrition et de Diététique. 2016;51(3):124-31.
  18. Ducrot P, Julia C, Mejean C, Kesse-Guyot E, Touvier M, Fezeu LK, et al. Impact of Different Front-of-Pack Nutrition Labels on Consumer Purchasing Intentions: A Randomized Controlled Trial. American journal of preventive medicine. 2016;50(5):627-36.
  19. Egnell M, Kesse-Guyot E, Galan P, Touvier M, Rayner M, Jewell J, et al. Impact of Front-of-Pack Nutrition Labels on Portion Size Selection: An Experimental Study in a French Cohort. Nutrients. 2018;10(9).
  20. Julia C, Blanchet O, Mejean C, Peneau S, Ducrot P, Alles B, et al. Impact of the front-of-pack 5-colour nutrition label (5-CNL) on the nutritional quality of purchases: an experimental study. The international journal of behavioral nutrition and physical activity. 2016;13(1):101.
Pauline Ducrot
| + posts

After having written a thesis on the effectiveness of nutritional labels, Pauline Ducrot is today the responsible for scientific studies at Public Health France. She advises companies on the use of Nutri-Score.

Après avoir étudié l’efficacité des logos nutritionnels durant sa thèse, Pauline Ducrot est aujourd’hui chargée d’études scientifiques à Santé publique France, et assure notamment l’appui technique aux entreprises engagées en faveur du Nutri-Score.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *